Bruits blancs
recherches préparatoires pour le projet 190 x 90

Ce travail s’articule autour d’un lieu (une grange), d’une action (une explosion) et d’une temporalité (avant, pendant, juste après). Ce court récit ressemble à la fin d’un rêve, juste avant le réveil, lorsque les lieux visités en vrai se mêlent aux lieux de l’imaginaire.
A l’aide de reproductions et de techniques différentes, je raconte la même action en y appliquant des transformations, comme les versions croisées de plusieurs témoins d’une même scène.
Cette absence de vérité limpide vise à créer l’inconfort et la perte des repères spatio-temporels. Abandonné à son mouvement propre, mis en scène puis multiplié et déformé, ce récit devient le lieu et la cause de déplacements incontrôlés et de bruits blancs, similaires à ceux que l’on retrouve une fois que le corps est immobile et en demi-conscience.



























Voir d’autres projets ︎ See other projects ︎